DALF/DELF B2/FLE/français/langues/Livres

L’écrit professionnel, Méthode de rédaction de Serge Trouillet est-il fait pour vous? Notre avis

Il existe une multitude de livres pour travailler ses compétences rédactionnelles mais ils ne se valent pas tous. Si vous cherchez à améliorer vos capacités à écrire en français dans un contexte professionnel, L’écrit professionnel, Méthode de rédaction de Serge Trouillet peut vous intéresser. Nous vous détaillons ce que vous y trouverez afin que vous puissiez déterminer s’il peut vous aider à progresser.

l'écrit professionnel.jpg

Généralités sur l’ouvrage

L’écrit professionnel, Méthode de rédaction est un livre de 355 pages, dont l’auteur est un formateur indépendant.

L’ouvrage est publié aux éditions Ellipses, connues pour leurs très bons ouvrages universitaires dans de très nombreuses disciplines.

Structure de l’ouvrage

Il se structure en 3 grandes sections :

-une introduction générale

-les principes de la rédaction

-la méthode de la rédaction

L’introduction générale est très développée (une vingtaine de pages) et pertinente : elle explique notamment les enjeux de l’écrit professionnel, d’une part pour les salariés et d’autre part pour les entreprises.

L’auteur explique que de nombreuses difficultés entourent l’écrit professionnel :

  • il n’a pas fait l’objet jusqu’ici d’une réflexion théorique concrète
  • les différents types d’écrits professionnels ne font pas l’objet de définitions claires ou standard
  • l’utilisation d’écrits « types » est commune, elle manque de personnalisation et ne remplit souvent pas les objectifs de l’écrit
  • les contenus des écrits professionnels sont souvent mal mis en valeur
  • les critiques émises sur les écrits professionnels sont subjectives, elles dépendent de la personne qui « évalue » et sont un facteur d’insécurité pour les ceux qui rédigent puisque les critères ne sont pas clairs

Pour construire ce « guide », l’auteur propose donc de fixer à chaque fois

-des objectifs

-une méthode

Contenu

Le plus appréciable dans ce livre (et qui n’est pas si commun) est que Serge Trouillet s’applique à lui-même ce qu’il prêche : le contenu est très structuré et la lecture est aisée parce que l’ensemble est organisé sous forme de paragraphes assez courts.

La mise en page est sobre, le texte est ponctué d’encadrés correspondant à :

-des exercices

-des corrigés

-des conseils

-des sections « à retenir »

Chaque chapitre se compose de sous-parties (« conscience de l’enjeu » par exemple).

Chaque sous-partie comporte :

-quelques lignes expliquant « le principe »

-une question générale

-un exercice

-des explications

-une proposition de corrigé

-une analyse

Les exercices

Ils sont assurément l’un des points forts de ce livre : la théorie est courte et tout de suite suivie d’une application pratique, qui plus est, avec son corrigé.

Les exercices peuvent consister à : corriger des fautes dans un écrit, reformuler un écrit pour mieux coller à un objectif, alléger des phrases, déterminer l’indice de lisibilité d’un texte, rédiger une lettre, etc.

Les points forts du livre

Ce livre est très bon pour plusieurs raisons.

1/ Il est clair, simple et pratique.

2/ Les exercices permettent de s’entraîner sur tous les points abordés et de progresser

3/ Il est très complet : c’est rare qu’un ouvrage traitant de l’écrit couvre autant d’aspects. On sent l’expérience de l’auteur dans l’exhaustivité de son ouvrage.

Nos chapitres préférés sont notamment ceux sur :

  • la formule de Gunning pour la lisibilité, anecdotique mais elle sert de rappel utile pour être de manière simple et claire (p.49 et 50)
  • le « code tacite de bonne expression » : les mots à éviter, les contresens, les faux amis, les redondances, etc. (pages 59-62)
  • les différents types d’écrits professionnels (p.98-100) et les plans pour les structurer (p.110-111)
  • la ponctuation (chapitre II.3)
  • comment écrire de manière tonique, en choisissant un tour positif et notamment en évitant les doubles négations (« je ne suis pas sûre qu’il ne viendra pas« ) p.159
  • la mise en page (2.5) et les exemples de courriers professionnels (page 247 à 259)
  • les règles typographiques (3.3): un excellent chapitre que tout le monde devrait lire! au menu : comment couper un mot, la différence entre trait d’union et tiret, l’usage des majuscules, les abréviations, les sigles, etc.

l'écrit professionnel.jpeg

Est-il fait pour vous?

OUI si :

-vous voulez avoir une vision globale de l’écrit professionnel en français

-vous voulez allier théorie et pratique

-vous travaillez en entreprise ou dans une administration et que vous voulez progresser dans vos compétences à l’écrit

-vous préparez des examens de français où l’écrit est important (DELF B2 notamment, DALF pour ce qui est des conseils généraux, concours administratifs…)

NON si :

-vous recherchez un ouvrage qui reprend les bases de l’orthographe et de la grammaire

-vous recherchez un livre qui soit une compilation d’écrits professionnels

Bilan

On est en présence d’un très bon livre pour revoir ou découvrir les notions de base de l’écrit ET de l’écrit professionnel en français.

On le recommande aux profs, aux formateurs tout autant qu’aux apprenants, natifs ou de FLE, car il est parfaitement adapté à l’apprentissage en autonomie.

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s