5 formulations familières ou erronées à éviter à l’écrit en français- DELF/DALF

Vous le savez sûrement, la langue française permet des libertés à l’oral qu’elle n’admet pas à l’écrit. L’écrit est plus formel et il faut être attentif à certains mots, à certaines expressions et à certaines tournures. Certaines formulations oralisantes peuvent en effet être considérées comme familières dans la langue écrite. En direct des copies d’élèves préparant les examens de français et notamment le DALF C1 et C2, voici 5 tournures fautives à l’écrit. Découvrez-les et voyez comment vous pouvez les remplacer.

Ce contenu original est protégé par les droits d’auteur. Il est interdit de le reprendre sans autorisation. This is copyrighted material.

5 formulations familières ou erronées à éviter à l’écrit en français- DELF/DALF

1) L’usage de « trop »

« Trop » est un adverbe qui est très utilisé à l’oral en français en remplacement de « très ».

Or « trop » signifie normalement  » de manière excessive« .

À l’oral, vous pouvez faire comme les jeunes et l’utiliser à tout bout de champ ( = tout le temps, partout), mais à l’écrit, employez « très », sauf si l’idée consiste à souligner un excès de quelque chose.

Exemples :

  • C’est trop bien fait ❌

à remplacer à l’écrit par : C’est très bien fait, c’est particulièrement bien fait ✅

Expression de l’excès

Tu m’as mis trop de sucre. (exprime l’excès) ✅

Cette jupe est trop grande pour moi (exprime l’excès) ✅

2) L’usage de l’adjectif « gros » / « grosse »

  • Il a fait une grosse faute ❌

à remplacer à l’écrit par : Il a fait une erreur grossière.

  • La famille a une grosse baraque dans le coin de Bayonne. ❌

à remplacer à l’écrit par : La famille possède une grande maison près de Bayonne. ✅

  • Il s’est servi un gros verre de vin. ❌

à remplacer à l’écrit par : Il s’est servi un grand verre de vin. ✅

  • J’ai reçu un gros paquet ce matin. ❌

à remplacer à l’écrit par : J’ai reçu un grand colis / paquet ce matin. ✅

  • J’avais un gros mal de tête. ❌

à remplacer à l’écrit par : J’avais une migraine intense / une forte migraine. ✅

Baudelaire a eu de gros problèmes. ❌

à remplacer à l’écrit par : Baudelaire a eu de sérieux problèmes.

Parfois l’usage de l’adjectif « gros » est justifié, surtout si on veut qualifier un objet épais :

  • Elle a mis un gros pull d’hiver. ✅
  • Il a pris un gros morceau de gâteau sans demander à sa mère. ✅ (on préfère néanmoins dans un style plus soutenu : « il s’est servi une grande part de gâteau sans demander l’autorisation à sa mère).

Ou associé à certains noms :

  • C’est écrit en gros caractères (= des caractères lisibles pour les personnes âgées, malvoyantes, dyslexiques…)
  • Un gros mot (une insulte)
  • Décrocher le gros lot (=gagner le lot le plus important à une loterie)

etc.

Dans tous les cas, on évite l’usage de l’adjectif « gros » ou « grosse » pour qualifier une personne. On préfère la périphrase « en surpoids » ou des adjectifs comme « rond »/ »ronde », « enrobé »/ »enrobée ».

3) L’usage de l’adjectif « énorme »

  • Il a perdu un temps énorme à faire l’exercice. ❌

Il a perdu beaucoup de temps à faire l’exercice. ✅

  • Nous avons fait un travail énorme. ❌

Nous avons accompli un travail conséquent / considérable/ important.

4) Un tas de, une tonne de, plein de …

De nombreux quantifieurs tels que « un tas de », « une tonne de » ou encore « plein de » peuvent être familiers à l’écrit. Il vaut mieux les remplacer par « beaucoup de ».

J’ai un tas d’amis.❌

À moins que ce ne soit pour imiter le style du Petit Nicolas, préférez « J’ai beaucoup d’amis » / j’ai de nombreux amis. ✅

*Cas où « un tas de » peut être correct (lorsque un tas = un monticule) :

L’enfant fit un tas de sable ✅

Le jardin était jonché de tas de terre.✅

*Cas où « plein de » peut être correct (lorsque plein = rempli) :

Le verre est plein de café.✅

*Cas où « une tonne de » peut être correct (une tonne = 1000 kg)

Le camion transportait une tonne de minerai. ✅

5) L’usage de « juste »

Dans certains cas, l’emploi du mot « juste » en français s’inspire de l’anglais et c’est une tournure à éviter à l’écrit. « Juste » peut être un adjectif comme dans « ta réponse est juste » (= correcte) ou il peut être un adverbe comme dans l’exemple « prévoir juste » (= faire une prédiction correcte).

  • Il est juste sympa. ❌

Il est tout simplement sympa. / Il est vraiment sympa ✅

  • C’est juste fou.❌

C’est vraiment fou / impensable / inimaginable.✅

L’Académie française en parle aussi ici.

Quand peut-on malgré tout utiliser ces tournures à l’écrit ?

Pour nuancer ce que vous venez de lire et d’apprendre, les tournures en questions ne sont pas toujours à bannir, de manière systématique, quand vous écrivez. Par exemple, si vous écrivez un dialogue au discours direct (avec des tirets), vous pouvez rapporter les paroles de personnages qui utilisent des tournures orales. Le contexte doit s’y prêter (c’est rarement le cas pour le commentaire ou la dissertation au Bac ou encore pour la production écrite au DELF et au DALF) !

Exemple :

Elle appela son fils, une première fois, puis une seconde. Un cri se fit alors entendre en provenance de l’autre bout de la maison :

-J’en ai marre, laisse-moi tranquille. Ça sert à rien de m’appeler plein de fois !

L’adolescence est une période bien ingrate pensa-t-elle.

Dans la littérature, les grands auteurs peuvent jouer avec les formulations, mais en attendant de trouver votre style et d’en devenir un, abstenez-vous 🙂

Exercice : français oral VS français écrit

Identifiez les tournures familières et remplacez-ls par des tournures plus formelles.

a) J’ai passé de super vacances en région PACA. J’ai fait plein d’activités, je me suis éclatée avec ma famille et mes potes.

……………………………………………..

b)Nous avons juste adoré l’exposition, l’artiste est trop bien !

……………………………………………..

c) Sur le mur, il y avait une énorme araignée. J’ai flippé de ouf et gueulé pour que ma mère vienne l’attraper.

……………………………………………..

d) Vraiment, j’ai bien aimé les grosses crêpes de ma mamie l’été dernier.

……………………………………………..

e) – Juste, arrête avec tes critiques, je ne supporte plus ça.

……………………………………………..

Nous espérons que ce billet vous aura aidé et vous permettra de progresser à l’écrit en français, que ce soit pour le brevet, le Bac, ou le DELF et le DALF.

Vous connaissez d’autres formulations familières ou erronées en français ? Partagez vos réflexions en commentaires.

2 réflexions sur “5 formulations familières ou erronées à éviter à l’écrit en français- DELF/DALF

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s