L’AUTRE PANDÉMIE : LE LANGAGE RACISTE / LA OTRA PANDEMIA: EL LENGUAJE RACISTA

Voici un nouvel épisode de nos articles en espagnol ET en français, par notre professeure, Betty.

L’Espagne est un pays multiculturel, avec un parcours de coexistence de cultures différentes depuis des siècles. Bien que la plupart des Espagnols ne se considèrent pas xénophobes,  dans notre langue il reste encore des expressions qui impliquent des stéréotypes raciaux.  Par exemple : 

1. « Trabajar como un negro« 

Signification : travailler durement 

Réflexion : Imaginons que vous avez dû faire des travaux dans votre maison et que vous avez   bossé dur. Ok, mais en tout cas c’était quelque chose de volontaire … Par contre, utiliser l’expression  “ trabajé como un negro” est une comparaison qui remonte à l’ère de l’esclavage, où les droits de l’homme n’existaient pas.

2. »Ir hecho un gitano« 

Signification : Se dit d’une personne mal habillée, mal peignée… 

Réflexion : Cette expression fait une généralisation selon laquelle les gitans ne se préoccupent pas de leur apparence. Parfois les questions ethniques sont confondues avec des situations de pauvreté. 

3. »Este dibujo es de color carne » 

Signification : La couleur « chair » est associée au ton rose clair de certains être humains à la peau blanche. 

Réflexion : La réflexion est évidente. Il y a beaucoup de nuances de peau en dehors du blanc, donc « couleur de viande » (carne signifie aussi « viande ») donc c’est un terme très discriminatoire. 

4. »No hay moros en la costa« 

Signification : Pas de personnes dangereuses en vue!

Réflexion : Comme en d’autres occasions, il s’agit d’une généralisation négative au sujet d’un groupe. Elle est employée au XXIème siècle alors qu’elle a été créée à l’époque des guerres entre chrétiens-musulmans du XIe siècle. 

5. »Panchito« 

Signification : Personne d’Amérique latine avec des traits indigènes

Réflexion : On pense que cette expression est née de l’accent et de l’esthétique des films mexicains de Pancho Villa, rendant une généralisation erronée, puisque l’Amérique latine englobe différents accents et différentes, ethnies, qui ont une culture tout aussi précieuse que celle de l’Espagne ou de toute autre au monde.

Parfois, celui qui utilise ces termes ne le fait pas consciemment, il l’a simplement intégrés dans son discours. Qu’en pensez-vous?

Ces expressions peuvent-elles être considérées comme du “ microrracisme linguistique “ ou pensez-vous que c’est ouvertement du racisme? Dites-le nous en commentaires.

————————————————————————————————————

LA OTRA PANDEMIA: EL LENGUAJE RACISTA

España es un país multicultural, con una trayectoria de convivencia de diferentes culturas desde hace siglos. 

Aunque la mayoría de la gente española no se considera xenófoba , en nuestro idioma todavía subsisten expresiones que conllevan estereotipos raciales . 

Por ejemplo : 

1. »Trabajar como un negro« 

  • Significado:  Trabajar duramente.
  • Reflexión: Imaginemos que has tenido que hacer obras en tu casa y te has esforzado mucho. Ok. Pero es algo voluntario. Usar la expresión « trabajé como un negro » sería como equipararse a la época de la esclavitud, donde no había derechos humanos. 

2. »Ir hecho un gitano » 

  • Significado: Persona con malas pintas, mal vestida, mal peinada… 
  • Reflexión: Esta frase hace una generalización de que todas las personas gitanas van poco aseadas, cuando es incierto y a veces se han confundido cuestiones de etnia con situaciones de pobreza. 

3. »Ese dibujo es de color carne » 

  • Significado: El color carne (nude) se asocia al tono rosa claro a la que se asemeja la piel de una persona blanca. 
  • Reflexión : La reflexión es obvia. Hay más tonalidades de piel aparte de la blanca, por lo cual « color carne » sería un término discriminatorio. 

4. »No hay moros en la costa » 

  • Significado : No hay personas peligrosas cerca . 
  • Reflexión: Al igual que en otras ocasiones, se hace una generalización negativa acerca de un colectivo, usando en el siglo XXI una frase creada en la época de las guerras cristiano-musulmanas del siglo XI. 

5. »Panchito »

  • Significado : Persona latinoamericana con rasgos indígenas
  • Reflexión: Se cree que esta expresión surgió a raíz del acento y estética de las películas mexicanas de Pancho Villa, haciendo una generalización errónea, ya que Latinoamérica engloba diversos acentos y etnias y una cultura igual de valiosa que la española o cualquier otra. 

A veces el que usa estos términos, no lo hace de manera consciente, simplemente lo tiene normalizado en su habla…  ¿Tú qué opinas? ¿Podría considerarse un « microrracismo lingüístico » o crees que es abiertamente racismo? 

 

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s