5 expressions françaises en lien avec la politique – FLE – B2-C1

Découvrez aujourd’hui 5 expressions en français qui sont utilisées dans le domaine de la politique et enrichissez vos connaissances dans la langue de Molière. Pourquoi apprendre des expressions en français ? Comprendre des expressions idiomatiques vous permet de mieux saisir ce que vous lisez ou ce que vous entendez autour de vous et dans les médias. Cela vous permet également d’enrichir vos écrits en français, notamment pour des épreuves de DELF, DALF ou TCF. Enfin, c’est également un atout pour votre culture générale, car les expressions idiomatiques nous disent beaucoup de choses sur la manière de penser d’un peuple.

Vous allez découvrir les expressions « faire barrage », « botter en touche », un village Potemkine », « engager un bras de fer » et « être au coude-à-coude ». Vous aurez ensuite l’occasion de réinvestir ce que vous avez appris dans un exercice d’application.

Ce contenu est protégé par le droit d’auteur. Il n’est pas autorisé de le copier sans notre autorisation.This is copyrighted material.

Photo de Cruello Prod sur Pexels.com

Expression 1 : Faire barrage

Utilisée en politique, l’expression signifie « empêcher de passer« . Par exemple, on entend souvent cela dans un contexte d’élections en France : faire barrage aux partis d’extrême-droite, c’est les empêcher d’être élus et d’arriver au pouvoir.

source : Le Parisien, 12 avril 2022

En lien avec l’expression « faire barrage », on peut également lire ou entendre parler de « front républicain »: c’est le fait, pour des partis de droite et de gauche, de s’allier (= se mettre ensemble) pour contrer l’extrême droite. Le « front républicain » est historiquement réalisé contre le Front national (devenu le Rassemblement national).

Pour l’anecdote, si vous lisez sur les réseaux sociaux le terme « castor » cette année, c’est par analogie avec les petits animaux qui construisent vraiment des barrages sur les rivières ! Les électeurs-castors sont alors ceux qui sont appelés à « faire barrage ».

Un castor construisant un barrage

Expression 2 : Botter en touche

Bien que cette expression ne soit pas réservée à la politique, elle est souvent employée dans ce domaine. « Botter en touche » signifie contourner une question gênante, ne pas répondre directement ou ne pas répondre.

Un exemple récent dans les médias :

source: Larevolutionpermanente.fr, 13 avril 2022

On voit bien que dans cet exemple, « botter en touche » signifie que Macron n’a pas répondu.

Expression 3 : Un village Potemkine 

Cette expression assez connue mais peu employée nous vient de Russie. Qu’est-ce qu’un village Potemkine ? Il s’agit d’une situation trompeuse, mise en scène pour faire de la propagande. Regardons un exemple récent :

source : France Inter

On voit que le spécialiste cité dans l’article estime que la campagne du candidat Zemmour avait un côté artificiel, qui donnait une fausse impression au public. Elle cherchait à faire croire que beaucoup d’électeurs potentiels suivaient le candidat, mais son score final plutôt bas montre l’inverse. C’est en cela que la campagne est qualifiée de « village Potemkine« . Pour en savoir plus sur l’origine de l’expression, c’est par ici.

Expression 4 : Engager un bras de fer

Que signifie l’expression « engager un bras de fer » ? Il s’agit d’entrer dans une confrontation avec quelqu’un ou avec un groupe, en employant plutôt la force que la négociation. Un bras de fer, c’est un jeu auquel nous avons tous ou presque joué quand nous étions petits : on s’assoit autour d’une table et deux personne confrontent la force de leurs biceps en essayant de mettre à plat le bras de l’adversaire et en gardant les coudes appuyés sur la table. Celui qui réussit gagne.

Cette expression n’est pas spécifique à la politique mais les situations politiques se prêtent bien à son emploi.

Voici un exemple récent :

source : France Info 31 mars 2022

Expression 5 : Être au coude-à-coude

« Être au coude-à-coude« , ça ne vous dit rien ?

Cela signifie être très proche, dans le contexte d’une compétition.

En effet, c’est une expression imagée : on imagine bien deux compétiteurs si proches physiquement l’un de l’autre dans une course que leurs coudes se touchent.

Cette expression est utilisée en politique pour parler de résultats d’élections par exemple.

source : Les Échos

Une expression qui a le même sens que celle-ci est « être dans un mouchoir de poche« . Cela signifie que des candidats ou compétiteurs sont presque ex aequo.

Exercice FLE (B2-C1)

Choisissez laquelle de ces 5 expressions correspond le mieux aux situations suivantes :

Situation 1

Michel a 51% des voix et Ségolène 49%, ils sont ……………………………………………………….

Situation 2

Nous ne pouvons pas laisser passer des idées d’extrême-droite et subir les conséquences pendant 5 ans, il faut absolument ……………………………………….lors du second tour.

Situation 3

Le président ne veut pas faire de concessions auprès des opposants, il est déterminé à appliquer la réforme des retraites quitte à ……………………………………………avec ceux qui s’y opposent.

Situation 4

Le parti qui a toujours eu des idées racistes décomplexées s’est maintenant assagi 1, il fait mine2 d’avoir changé. Pour moi, ça ressemble plutôt à ……………………………………. : je pense que ça n’a que l’apparence du changement pour mieux tromper l’ennemi.

Situation 5

Questionné sur la manière dont il comptait financer ses mesures visant à augmenter les retraites, le candidat était en mauvaise posture et il …………………………………………….

1 : assagi = devenu plus sage

2 faire mine = faire semblant, faire comme si

Proposez vos réponses en commentaires pour les comparer avec ceux des autres participants. Vous pouvez aussi rejoindre notre groupe Facebook comprenant 63 000 participants, enseignants et apprenants de français langue étrangère (FLE) aux quatre coins de la planète.

2 réflexions sur “5 expressions françaises en lien avec la politique – FLE – B2-C1

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s