Les cadeaux de Noël en France : un guide culturel pour les non-initiés

Dans le post d’aujourd’hui, on va aborder un sujet à la fois délicat mais aussi amusant quand on le prend avec du recul : les cadeaux de Noël en France. Vous vous en doutez, les traditions autour de ce que l’on offre pour des occasions spéciales varient selon les pays, selon les familles aussi. Manale est arrivée en France il y a 20 ans quand elle était encore étudiante et elle nous parle de la manière dont elle s’est initiée aux règles assez implicites des cadeaux de Noël. Vous pourrez ainsi vous dépatouiller aussi si vous devez passer Noël avec des Français.

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Les cadeaux de Noël en France : un guide culturel pour les non-initiés

La découverte de l’ambiance de Noël en France

« Je viens d’un pays où on ne fête pas Noël, j’ai découvert les traditions de Noël en arrivant en France » explique Manale, qui a débarqué en France en 2003 pour faire une prépa d’école de commerce.

« J’ai découvert en premier l’atmosphère de Noël surtout dans l’est de la France parce que c’est vraiment particulier. Les illuminations dans les rues, les grands sapins, l’ambiance joyeuse, j’ai tout de suite trouvé ça génial ».

Cependant, Manale n’a pas eu l’occasion de passer Noël dans une famille française avant plusieurs années, quand elle a été invitée chez une de ses amies. « C’était une vraie découverte, toute la famille qui se réunit, les enfants qui font les petits gâteaux de Noël avec la grand-mère, le père de famille qui préparait le foie gras au torchon, c’était un moment convivial et de transmission de savoir-faire, un peu comme les fêtes de l’Aïd chez nous. J’ai aussi trouvé que Noël est une pause dans l’année par rapport à l’agitation, la course effrénée avec les cours, les révisions, le boulot pour ceux qui travaillent ».

C’est lors de cette première invitation à fêter Noël dans une famille française qu’elle a été confrontée à la question des cadeaux : comment offrit autant de cadeaux à des gens qu’on ne connaît pas ? La famille chez qui elle passait Noël comptait une vingtaine de membres invités.

« Je ne savais pas trop quelles étaient les règles » explique Manale en riant, « alors j’ai improvisé avec mon petit budget d’étudiante! ».

Manale a fait les magasins avec une amie pour acheter de petits cadeaux avec un budget de 10 euros maximum par personne. Malgré ça, c’était un budget conséquent pour un portefeuille d’étudiante. « J’étais un peu frustrée de ne pas savoir quoi choisir et d’être si limitée, mais je me suis dit que c’était l’occasion d’être créative, à défaut d’avoir un budget extensible ! » On peut aussi faire des cadeaux faits main mais pour ça il faut savoir faire. « Je ne suis pas très DIY » s’excuse Manale.

Astuce de Manale : quand on a un petit budget, on peut privilégier les cadeaux créatifs et amusants. Il existe des petites boutiques qui vendent des cadeaux à quelques euros dans la plupart des villes en France, ou sinon sur Internet. On évite au possible les cadeaux qui viennent de l’autre bout du monde et qui polluent sur leur passage et si on a la possibilité de fabriquer des petits cadeaux faits main, c’est toujours mieux et ça fait souvent plaisir.

Les premiers cadeaux de Noël de Manale

« J’ai pris des petits objets déco, des bougies, des trucs drôles comme des pantoufles avec des griffes de tigre, des oreilles de renne…Ce genre de chose. » confie la jeune femme.

« Le jour de Noël, une fois arrivée chez la famille de mon amie de prépa, je me suis laissée porter. C’était bon enfant, détendu, le repas était très bon. Tout le monde avait participé d’une manière ou d’une autre. J’étais curieuse de savoir à quelle heure les cadeaux seraient ouverts : le 24 au soir ou le 25 matin? C’est là que j’ai appris que chaque famille a ses propres traditions. Dans la famille de mon amie, comme il n’y avait pas d’enfants en bas âge, on a ouvert les cadeaux le soir. Il y avait des étiquettes avec les noms sur chaque cadeau, j’avais une petite appréhension que mes petits cadeaux ne soient pas assez bien mais finalement ça s’est super bien passé ! Mes petits cadeaux amusants ont été appréciés, tout le monde avait l’air content et ce qui comptait le plus, c’était ce moment de partage… ».

Manale garde un superbe souvenir de ce premier Noël dans une famille française. Elle nous a confié avoir trouvé drôle de voir que l’on pouvait offrir des torchons de cuisine, des draps de bain ou même des chaussettes en cadeau, mais qu’offrir des savons parfumés ou des parfums était considéré plutôt comme une mauvaise idée car ce serait une potentielle critique de l’hygiène de la personne à qui on offre cela. « Ce sont les petits détails culturels que je trouve utile de connaître » ajoute-t-elle.

Astuce de Manale : côté cadeaux de Noël, évitez en France tout ce qui est connoté « hygiène corporelle », sauf si c’est un truc dont vous savez qui est apprécié dans la famille chez qui vous fêtez Noël ! Il y a aussi des familles chez qui on offre un cadeau qui permet de découvrir un truc, ça peut être un flacon d’huile d’olive bio, offrir un cours de cuisine, ou des billets pour aller voir un spectacle et passer un moment ensemble.

Quelques années plus tard

À la fin de ses études, Manale rencontre un fringant jeune homme français de son âge, qui la présente rapidement à sa famille. « Cela faisait presque 6 ans que je vivais en France, et je me sentais aguerrie niveau cadeaux de Noël, même si je passais la plupart du temps la période de fin d’année auprès de ma famille au pays. »

Le premier cadeau de Noël dans une belle-famille, ce fut aussi une découverte pour elle. « Alors quand tu es en couple avec un Français, les cadeaux peuvent être différents. Nous avons reçu des parures de lit de la part de ses parents, et j’avais offert du bon vin au beau-père et une écharpe en cachemire à la belle-mère ainsi qu’un cadre avec des photos de nous, incluant les beaux-parents. Mes cadeaux ont été appréciés mais sans plus. Je crois que je ne cernais pas encore assez leurs goûts. »

Au fil des mois, quand Manale est de nouveau invitée chez les parents de son copain à Pâques, elle a la surprise de voir que le cadre photo a disparu…

« Je n’ai pas osé demandé le pourquoi du comment mais j’ai compris que ce n’était pas un cadeau de bon goût. Je crois qu’ils n’étaient pas friands de voir nos deux têtes, à leur fils et à moi, trôner dans leur salon H24 ! » s’esclaffe-t-elle.

Plus tard, elle apprend que les beaux-parents en question n’aiment ni les bougies, ni les parfums non plus, ni les paniers garnis. « C’était un peu la course d’obstacle les achats de Noël à l’époque » se souvient-elle, peu importe le budget qu’elle y consacrait.

Astuce de Manale : Attention avec l’alcool en cadeau, soit ça passe, soit ça casse ! Sauf si vous avez en tête une référence particulière que la personne apprécie, mieux vaut trouver une meilleure idée.

Alors, quel budget pour les cadeaux de Noël ?

Concernant le budget, elle comprend également qu’il faut essayer d’anticiper ce que les autres convives prévoient d’offrir : « c’est décevant d’offrir quelque chose qui semble « pas cher » mais ça met la pression d’offrir quelque chose qui semble hors de prix car cela peut rendre la situation d’échanges de cadeaux gênante. »

Après des années d’expérience, Manale peut maintenant affirmer sans risque se tromper qu’il faut consacrer un budget raisonnable au cadeau de chacun, ni trop, ni pas assez, en demandant si possible au conjoint de l’aide pour fixer ce budget. Pour la famille, prévoyez des cadeaux bien sûr selon vos moyens, mais 50€ par cadeau semble un budget raisonnable. Pour des amis, 20 à 30€, c’est correct selon elle. Comptez 10-15€ pour des collègues.

Et pour un conjoint ? « il faut accorder ses violons! » précise Manale. Si vous savez ce que l’autre prévoit de vous offrir, alignez-vous si possible sur un budget similaire.

Astuce de Manale : ne dépensez pas votre salaire du mois en cadeaux pour faire plaisir à tout le monde. Des cadeaux onéreux peuvent mettre les gens mal à l’aise. Pour les personnes les plus proches, demandez-leur en avance une liste de ce qui leur ferait plaisir et organisez votre budget plusieurs mois en avance pour trouver éventuellement trouver les cadeaux à meilleur prix ou pour épargner.

Manale et les cadeaux de Noël en 2022

Manale est maintenant mariée, elle fête chaque année Noël avec la famille de son époux, dont la famille est parisienne. « Avec eux c’est simple, tout le monde s’offre des livres. Il faut juste vérifier lesquels ils n’ont pas déjà! ».

Photo de Ylanite Koppens sur Pexels.com

Nous lui demandons de faire le bilan des conseils qu’elle peut donner aux non-initiés qui vont fêter Noël cette année dans une famille française. Elle réfléchit. « Je dirais qu’il ne faut pas avoir peur de ne pas être à la hauteur, dans beaucoup de familles, c’est le moment passé ensemble qui compte le plus, et pas le nombre de cadeaux. Il faut se détacher de la volonté de trop bien faire et si une personne de la famille vous offre de manière répétée des cadeaux mesquins il ne faut pas hésiter à s’aligner! Vous verrez, il y aura un meilleur équilibre dans la relation avec cette personne tout au long de l’année ».

Et si dans la famille où on va il y a une tradition de s’offrir des cadeaux chers ?

Manale propose de se cotiser, ou d’opter pour une expérience plutôt que des objets : massage, spa, théâtre, payer des cours de langue, de ski…L’objectif est de faire plaisir aux autres tout en respectant un budget en accord avec nos revenus et nos valeurs.

Elle finit par ajouter « après y avoir beaucoup réfléchi, je pense qu’il ne faut pas exagérer dans les cadeaux pour les enfants non plus, même si Noël c’est en réalité surtout leur fête à eux. Et éviter de donner un petit billet pour se dédouaner d’avoir à se creuser la tête pour trouver un cadeau. L’argent comme cadeau de Noël pour un enfant, je ne trouve rien de plus triste… ».

Astuce de Manale : visez l’équilibre, alignez-vous sur le type de cadeaux que l’on vous offre et sur le budget qui vous est consacré. C’est le meilleur moyen de ne pas être déçu(e) et de garder des rapports cordiaux !

Les confidences de Manale sur son vécu après 20 ans de Noëls passés en France touchent à leur fin ! Écrivez-nous en commentaires si vous voulez en savoir plus ou si vous souhaitez partager votre propre expérience.

Contact

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s