Culture

Qui sont les bobos ? Point culture dominical – FLE – PREMIUM

Continuons notre exploration des sociotypes français. Après le « beauf« , la « cagole« , le bourge, et le hipster, nous vous parlons aujourd’hui des bobos. Qui sont-ils? Que font-ils?  Nous répondrons à ces questions dans ce billet adapté à un volet civilisation de vos cours de FLE.

Contenu :

Que signifie le terme « bobo » en français?

Bobo : un terme sarcastique ou péjoratif ?

Pour approfondir le sujet des bobos : lecture recommandée

Ce contenu est désormais réservé à nos abonnés.

*Précision importante : Notre travail est protégé par le droit de la propriété intellectuelle. Il n’est pas autorisé de le réutiliser ni partiellement ni en totalité sans notre accord, de le modifier, ni d’en faire usage sans notre accord, cela constituerait une fraude. Pour toute demande d’utilisation, utilisez le formulaire en bas de page.

This material is under copyright. You may not copy or distribute any part of this material. Failure to comply with the terms of this warning may expose you to legal action for copyright infringement.

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

FLE FRANÇAIS apprendre le français learn

French aprender francés

e learning

article in French

resources to learn French

Vous souhaitez découvrir nos cours de français et FLE en ligne? Prenez contact :

©Polyglottes 2021 – Tous droits réservés – All rights reserved

10 réponses »

  1. Bravo pour votre article et sus aux plagieurs de Youtube! Vos analyses sont toujours pertinentes. On sait que votre travail est de qualité, on vous suit depuis des années.
    Lola

    J'aime

  2. Attention, Bobos et Hipsters ne sont pas la même chose…Les Bobos, c’est la gauche caviar: le coeur à gauche, mais le porte-feuille à droite. Les hipsters appartiennent à une culture cosmopolite, largement issue de la révolution Internet. Ils appartiennent à la classe moyenne urbaine, et sont souvent moins politisés: http://www.slate.fr/france/54749/hipster-politique-vote

    J'aime

  3. Intéressant à lire. C’est vrai qu’il y a souvent une ambiguïté dans l’emploi du terme, ça peut être négatif parfois d’appeler quelqu’un bobo …

    J'aime

  4. Merci pour cet article bien fourni et délicieux à lire
    Mais au fond cette appellation n’est elle pas violente ? Ça crée presque une communite , peut on parler dans ce cas la de communautarisme bobo ? De descrimination envers eux ? Selon le milieu ce terme peut être utilisé avec dédain. Et au fond quel est l’intérêt de ce terme ?

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Brises lettrées

      Merci pour votre commentaire. Vous soulevez plusieurs questions intéressantes 🙂

      Difficile de dire que l’appellation soit violente en soi, elle est la contraction de deux termes (bourgeois et bohême) ayant des connotations plutôt positives, et la sonorité du mot est sympathique et humoristique (comparée à celle de « cagole » par exemple, très éloignée d’une sonorité féminine).

      D’autre part, un terme ne crée pas une communauté, et ceux qui sont qualifiés de bobos n’ont pas nécessairement tendance à se rassembler pour ne fréquenter que d’autres bobos ou avoir des revendications communes. Le fait qu’ils aient des similarités ne fait donc pas d’eux une communauté.

      Sinon, affubler une personne ou un groupe d’un tel qualificatif n’est pas une discrimination puisqu’on ne traite (le plus souvent pas) les bobos de manière injuste. D’ailleurs, ceux qui ont utilisé le terme de la façon la plus dure ont été les politiques (voir ici Nicolas Sarkozy par exemple https://www.huffingtonpost.fr/2016/10/11/nicolas-sarkozy-conre-les-bobos_a_21579415/ ) plutôt que les citoyens lambdas.

      On en arrive donc à l’intérêt de ce terme : il s’agit peut-être simplement de mettre un nom sur des individus qui ont des styles de vie ou des modes de pensées différents, tout comme les hippies à une époque ou les punks à une autre.
      Qu’en pensez-vous?

      À bientôt!

      Aimé par 1 personne

      • Je vous rejoins sur ces points, mais il me semble d’après tout ce que j’ai entendu, qu’il y a une conotation négative à bobo de la part d’autres personnes qui le sont pas, chose que j’ai entendu souvent. Donc en effet le terme en soi n’est pas violent, mais il y a eu au fil de l’eau une concentration de violence autour, peut être du à l’incompréhension d’un style de vie, où un rejet tout simplement…
        J’ai peut être tort mais il me semble que le mouvement hippie avait une plus forte résonnance, dans le sens où c’était un style de vie révolutionnant les pratiques de l’époque, ce qu’on remarque aujourd’hui et qu’il y a un caractère « révolutionnaire » sur l’aspect ecolo et bio, mais il n’est pas l’apanage des bobos, enfin je peux me tromper, j’émets des hypothèses plus que des faits

        Aimé par 1 personne

      • Ce que vous dites est juste. Après, chaque groupe social peut faire l’objet de moqueries de la part d’autres qui ne partagent pas son mode de vie, et les bobos ne font pas figure d’exception, ils peuvent amuser ou déranger 🙂

        J'aime

Commentez !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s